In Mot d'expert, Presse

Source : AC Franchise

Tout projet entrepreneurial exige que vous vous investissiez pleinement pour le faire réussir. Mis à part votre temps, un investissement financier sera bien évidemment nécessaire. La franchise ne fait pas exception à la règle et un apport personnel sera exigé par ouvrir sa propre entreprise franchisée. Il faut savoir, par ailleurs, que l’investissement requis pour le lancement d’une franchise varie largement en fonction du concept et du réseau que vous désirez rejoindre.

L’apport personnel : qu’est-ce-que c’est ?

Dans le cadre d’un projet en franchise, il faut disposer d’un certain montant, appelé apport personnel minimum. Cette somme, ne doit pas parvenir d’un prêt bancaire, mais peut comprendre l’épargne personnelle du candidat à la franchise, le montant déblocable d’un Plan Épargne Entreprise (PEE) ou encore d’éventuelles aides à la création (Accre, Nacre, prêt d’honneur…).

Il est important de bien distinguer investissement global et apport personnel :

  • L’investissement global correspond à l’ensemble des fonds nécessaires pour l’ouverture de la franchise et comprend donc le droit d’entrée demandé par le franchiseur, les stocks de démarrage, les honoraires, les frais d’ouverture de l’enseigne, la garantie du bail … L’investissement est financé par une banque sous forme de prêt.
  • L’apport personnel représente le montant que le porteur de projet doit fournir sur ses fonds propres. Il sera complété par un prêt bancaire pour constituer ensemble l’investissement global. L’apport personnel est défini par le franchiseur et représente 30% de l’investissement total.

Combien faut-il prévoir pour ouvrir une franchise ?

Les réseaux de franchise bénéficient d’une longue expérience pour ce qui est de l’ouverture de points de vente franchisés. Cette expérience s’est construite à travers l’ouverture de points de vente en propre puis ensuite par de nombreuses adhésions en franchise qui ont nécessité un accompagnement de A à Z.
Chaque enseigne connaît, par conséquent, très précisément l’investissement requis pour lancer un projet parfaitement viable sous son enseigne. Et c’est pour cette raison que le montant de l’investissement global et, par conséquent de l’apport personnel minimum, varient largement d’un réseau à un autre.

Il existe donc des franchises accessibles avec un apport personnel de moins de 5 000 euros, tandis que d’autres requièrent plus de 200 000 euros. Tout dépend du secteur et de l’enseigne choisis par le futur franchisé.

Vous l’aurez compris, plus l’apport personnel est élevé et plus l’investissement global sera conséquent.

Lire aussi : Combien coûte et rapporte la franchise ?

A quoi sert l’apport personnel demandé au franchisé ?

Comme pour le lancement de n’importe quel projet entrepreneurial, la franchise requiert un financement. Ce montant couvre toutes les dépenses nécessaires pour que le franchisé réussisse à lancer son projet.

A quoi sert l’apport personnel ?

  • pour financer la création de l’activité
  • pour financer les premiers mois de l’activité; il se peut que l’argent ne rentre pas dans l’immédiat. Avoir une réserve d’argent est plus que nécessaire afin de financer les besoins en fonds de roulement (BFR)
  • pour continuer à vivre au quotidien; certains franchisés attendent plusieurs mois d’activité avant de se verser un salaire

Les banques sont les principaux financeurs des créations de franchise. En règle générale, les banquiers demandent un apport personnel minimum 30 % du besoin total de financements avant de s’engager auprès du franchisé et de lui octroyer un prêt.
L’apport personnel minimum est aussi la garantie que le candidat est totalement engagé dans la réussite de son projet puisqu’il n’a pas hésité à investir son propre argent.

Plus vous avez d’apport personnel, plus la banque pourra prendre de garantie, et plus facilement elle vous prêtera.

Start typing and press Enter to search

Please accept statistics cookies to watch this video.