In Mot d'expert

Après une forte période d’activité, vos salariés peuvent être fatigués voire démotivés. En tant que franchisé, votre rôle est d’insuffler une nouvelle dynamique et de créer une réelle cohésion d’équipe.

Noël, les soldes, la rentrée… autant de moments clés qui peuvent être énergivores pour vous et vos équipes. Une fois que ces périodes de forte activité s’achèvent, il est souvent nécessaire voire recommandé de remotiver les troupes. “C’est parfois compliqué, après une période de rush, que tout le monde garde la même envie et la même énergie, concède Laurent Dubernais, dirigeant de Synergee, entreprise proposant une solution Cloud dédiée au pilotage, à la gestion et à l’animation des réseaux. Ce qui est important, c’est donc de créer une vraie rupture, de marquer un point d’arrêt afin de repartir sur une nouvelle période.” Pour cela, plusieurs choses peuvent être mises en place comme notamment l’octroi d’une prime exceptionnelle si les résultats de l’entreprise sont bons. Ainsi, clôturer la période en débriefant et en récompensant financièrement les équipes reste une façon de montrer votre reconnaissance.

Pas que du financier

Toutefois, il n’y a pas que la récompense financière qui compte. Au contraire. Selon Caroline Morizot, dirigeante du cabinet CM Franchise, “ce n’est pas bon que tout soit lié à l’argent. Car au long terme, les salariés ne seront plus qu’en attente de ce type de compensations et cela peut devenir contre-productif”. Après une période charnière telles que les fêtes de fin d’année ou les soldes, vous pouvez récompenser vos équipes en offrant des chèques cadeaux, des remises, des produits de votre boutique ou tout simplement en programmant des moments renforçant la cohésion d’équipe. “Cela peut être aussi bien une soirée au bowling, qu’un repas à l’heure du déjeuner regroupant l’ensemble des salariés voire une journée de fermeture exceptionnelle pour tous vous retrouver”, détaille Caroline Morizot. Attention toutefois à ne pas commettre d’impairs lors de ces événements qui peuvent être le moment de débriefer sur les semaines écoulées. Si certains de vos collaborateurs ont été plus performants que d’autres, bien évidemment, vous pouvez les féliciter particulièrement et les récompenser d’une façon ou d’une autre. “Mais ne favorisez pas un salarié plus qu’un autre. Si toute l’équipe a été performante, tout le monde doit être au même niveau. Il faut vraiment qu’il y ait une équité, insiste Caroline Morizot. Après, si vous octroyez une prime ou des chèques cadeaux, la somme peut différer en fonction des responsabilités, ce n’est pas choquant. Mais restez vigilant !”

Avoir une récurrence

Quoi qu’il en soit, après une période intense, trouver le temps de vous réunir est primordial, tant pour vous que pour vos salariés. “Cela renforce la cohésion entre les collaborateurs et c’est essentiel. Car on l’oublie trop souvent, mais sans les équipes, un franchisé ne fait rien. Elles sont le moteur de l’activité”, insiste la dirigeante du cabinet CM Franchise. Et même si c’est parfois compliqué de mobiliser tous vos salariés sur un temps donné, faites-le. “C’est parfois difficile de trouver un moment pour que tout le monde soit disponible sans impacter l’activité, admet Caroline Morizot. Mais ce n’est pas une excuse et le franchisé doit prendre le temps.” N’hésitez donc pas à fermer votre point de vente une journée dès que l’accalmie est revenue. “Rares sont aujourd’hui les activités qui sont ouvertes 7 jour sur 7, 24 heures sur 24 et 365 jours par an, insiste Caroline Morizot. Il y a donc toujours un midi ou un soir où vous pouvez fermer votre établissement et profiter d’un moment avec vos équipes.”

Pour que cela soit efficace, pas besoin de programmer un événement tous les mois mais adoptez une récurrence en déterminant quelles sont les périodes clés pour votre activité et votre business afin de pouvoir prévoir des moments avec vos équipes. “Le retour sur investissement est forcément garanti car vos salariés se sentiront reconnus, valorisés, seront bien dans leur travail et s’investiront davantage”, assure Caroline Morizot. Jonglez entre les différentes solutions. Par exemple, privilégier la prime ou les chèques cadeaux pour la fin d’année et organiser un repas juste avant l’été peut être un bon compromis.

En revanche, gardez une certaine souplesse dans le cas où, pour une raison financière ou personnelle, vous ne pouvez pas organiser d’événement que vos salariés ne soient pas déstabilisés. Et si vous envisagez de programmer un événement avec vos salariés pour clôturer une forte période d’activité, dites-leur et informez-les car c’est un élément moteur et elles s’impliqueront davantage durant ce moment de rush. C’est également une façon de leur montrer que vous vous souciez d’eux et de leur bien-être. “De manière plus générale, il est essentiel de tenir informées les équipes de l’évolution de l’entreprise et des actions mises en place, quelles qu’elles soient. Il ne faut surtout pas négliger cela car c’est ce qui implique, motive et fidélise”, insiste Caroline Morizot.

Source : L’Officiel de la Franchise

Start typing and press Enter to search