In Mot d'expert, Presse

Source : Business Immo

Selon l’Insee, en mai 2020, le volume des ventes de l’ensemble du commerce repart à la hausse (+35,2 % après −19,9 % en avril) et se rapproche de son niveau précédant le confinement (−11,5 % par rapport à février).

Toujours selon l’Insee, en mai, le volume des ventes se redresse fortement dans le commerce de gros (+20,6 % après −15,5 % en avril) et le commerce de détail (+38,6 % après −18,8 % en avril). Dans le commerce et réparation d’automobiles, l’évolution est particulièrement forte (+193,9 % après −53,5 % en avril) en raison du niveau d’activité très faible atteint en avril. Le niveau d’activité y reste cependant très inférieur à celui mesuré avant le confinement (−26,2 % par rapport à février).

En revanche, au cours des trois derniers mois (−21,7 %), le volume des ventes de l’ensemble du commerce est en forte baisse. Selon l’Insee, le volume des ventes chute même dans tous les secteurs : le commerce de gros (−17,1 %), le commerce et réparation d’automobiles (−50,2 %) et le commerce de détail (−17,5 %). Au sein de ce dernier, le volume des ventes chute dans les magasins spécialisés (−29,6 %), mais baisse moins fortement dans les magasins non spécialisés (−3,5 %) et le commerce hors magasin (−1,2 %).

Enfin, selon de premières estimations de l’Insee, le volume des ventes du commerce de détail hors automobiles et motocycles augmenterait en juin 2020 (+9,3 %). Sur le cumul des trois mois d’avril à juin, il serait néanmoins en baisse de 10,1 % par rapport à la même période un an plus tôt.

Start typing and press Enter to search