In Mot d'expert, Presse

Source : AC Franchise

La franchise corner ou shop in shop est un type de franchise récent en France et qui devient de plus en plus utilisé car il est très pratique pour mettre en place et tester un concept. Souvent accessible sans droit d’entrée et avec un investissement réduit, le corner permet au franchisé d’évaluer le concept avant de se lancer dans un projet plus grand et plus coûteux: celui d’une franchise.

Définition du corner

La franchise corner, appelée également shop in shop, est un concept en franchise destiné à être implanté au sein d’un autre commerce. Cet autre commerce peut être un grand magasin, une grande surface, un lieu public (aéroport, gare…).
Le shop in shop peut prendre la forme d’un stand, d’un rayon, d’une vitrine, d’un comptoir ou encore d’un présentoir.

D’un point de vue juridique, il n’y a aucune différence entre un corner et une franchise. Un contrat définit la disposition de cet espace ainsi que le produits et services qui y sont proposés. Ce contrat peut inclure une clause d’exclusivité territoriale et doit, théoriquement, se conformer aux conditions dictées par la Loi Doubin.

Les franchises shop in shop sont très souvent utilisées par les enseignes de prêt-à-porter, de produits cosmétiques, de restauration à emporter…

Lire aussi : Définition de la franchise

Les avantages du concept corner

La franchise corner est un peu comme une mini franchise permettant de tester un concept, très utile pour un entrepreneur qui veut avoir une meilleure vision de son projet avant d’investir dans une franchise.

Ouvrir un shop in shop plutôt qu’une franchise permet de minimiser les risques mais également l’investissement: moins d’aménagements à mettre en place, des stocks limités…

Après la période de test, le franchisé a le choix entre conserver son corner ou se lancer dans un projet plus grand, une franchise à part entière!

Choisir d’ouvrir un corner permet également de bénéficier d’un contrat plus souple. De plus, étant donné qu’un corner peut souvent être une 1ère étape avant le lancement d’une franchise complète, le franchiseur n’hésitera pas à offrir un accompagnement de qualité afin de convaincre son franchisé d’implanter un point de vente franchisé et de contribuer ainsi au développement du réseau.

Il faut aussi savoir que l’ouverture d’un corner, souvent, ne demande pas de verser de droits d’entrée ou de royalties, mais seulement une marge sur les produits, à son franchiseur.

Enfin, le corner permet de développer la notoriété de l’enseigne hébergée tout en permettant à l’enseigne « hôte » de rentabiliser la surface de son magasin en proposant des produits complémentaires à ses clients.

Start typing and press Enter to search