In Mot d'expert, Presse

Source : AC Franchise

Si globalement la franchise se porte bien, certains secteurs sont toutefois notablement plus porteurs que d’autres comme l’attestent les derniers chiffres publiés par la Fédération Française de la Franchise.

En février dernier, la Fédération Française de la Franchise publiait ses traditionnels chiffres annuels. Et les résultats pour l’année 2019 confirment la bonne santé du modèle : ainsi, à fin 2019, on comptabilise désormais 2 049 réseaux de franchise (soit + 2,2 %), 78 218 points de vente en franchise (+ 4 %) et un chiffre d’affaires de près de 68 milliards d’euros (+ 9,3 %). La franchise est créatrice d’emplois et booste l’économie française et locale, avec 757 852 emplois (directs et indirects) soit une hausse de + 8,75 %.

« Avec une croissance du chiffre d’affaires global de 9,5 % et du nombre de points de vente franchisés de 4 %, le modèle est plus attractif que jamais, auprès des entrepreneurs qui décident souvent de changer de vie grâce à la franchise ! » résumait alors Véronique Discours-Buhot, Déléguée générale de la Fédération française de la franchise.

L’alimentaire et la restauration, les deux secteurs les plus dynamiques

Parmi les secteurs les plus dynamiques l’on retrouve notamment le secteur de l’alimentaire (boulangeries, pâtisseries, confiseries, chocolats, glaces, commerce spécialisé, vins et boissons, commerce biologique, alimentation générale). Ce grand secteur en 2019, compte désormais 201 réseaux représentant 15 488 points de vente, avec un chiffre d’affaires de plus de 24 milliards d’euros (+ 9,3 %).

« Concernant la restauration rapide, nous sommes passés de 132 enseignes en 2012 à 229 enseignes en 2019, soit une progression de plus de 73 %. Le temps pour déjeuner a diminué, les Français recherchent des solutions conviviales, rapides et variées ! Chaque année, pour répondre à ce besoin, de nouveaux concepts apparaissent, souvent autour d’un aliment « phare » (burgers, bagels, crêpes, pizzas, et plus récemment le tacos) » analyse Véronique Discours-Buhot.

En chiffres, la restauration rapide en 2019 enregistre ainsi + 12,4 % en nombre de points de vente à 6 379 franchisés, + 2,7 % en nombre de réseaux (229) et + 20 % en terme de chiffre d’affaires à 6,49 milliards d’euros ! La restauration à thème quant à elle est stable en nombre de points de vente (+ 0,1 % à 1 498), mais enregistre + 4,9 % en nombre de réseaux (108) et + 7,6 % en chiffre d’affaires à 1,845 milliards d’euros.

Les autres secteurs porteurs en 2019

Parmi les autres secteurs les plus dynamiques du moment, l’on trouve notamment :

  • L’immobilier qui voit son nombre de franchisés décoller de + 4,6 % (3 827), porté par une hausse du nombre de réseaux de + 5,3 % (60) et une progression du chiffre d’affaires de + 11,1 % à 1,71 milliards d’euros.
  • Les services aux entreprises qui affichent pour 2019 un bond de + 9,8 % en nombre de points de vente (2 825), + 3,9 % en nombre de réseaux (132) et + 12,6 % en chiffre d’affaires à 1,22 milliard d’euros.
  • Les services auto quant à eux enregistrent aussi un bonus de + 6,2 % du nombre de franchisés à 9 110, + 1,1 % en nombre de réseaux (93) et + 11,1 % en terme de chiffre d’affaires à 3,18 milliards d’euros.
  • Les commerces divers comme le commerce de fleurs, solderie, bazar, achat-vente, jouets, loisirs et sports, matériel bureau, papeterie, téléphonie, articles médicaux et paramédicaux, etc, restent stables en terme de nombre de points de vente (+ 0,2 % à 7 744), mais voient leur nombre de réseaux enfler de + 7,7 % (210) pour un chiffre d’affaires en hausse de + 4,4 % à 6,43 milliards d’euros.
  • L’équipement de la maison n’est pas en reste avec ses 7,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2019 (+ 12,8 %) pour 115 enseignes et 3 884 franchisés.
  • L’équipement de la personne engrange aussi une belle progression à 5,98 milliards d’euros (+ 11,4 %), pour 220 enseignes (+ 1,4 %) et 9 756 points de vente (+ 6 %).

Les autres secteurs en franchise

  • La coiffure et l’esthétique en perte de vitesse en 2018 en nombre de points de vente (-11,1%), redresse la barre en 2019 à 6 608 franchisés (+ 0,4 %) pour une chiffre d’affaires de 1,98 milliard d’euros (+ 3,13 %).
  • Le bâtiment se remet aussi doucement avec une reprise du nombre de ses franchisés (+ 0.61 % à 1 660 points de vente), pour un chiffre d’affaires stable à 1,39 milliard d’euros.
  • Les hôtels enregistrent quant à eux une légère baisse de leur nombre de points de vente (- 0,33 %), alors que dans le même temps, le chiffre d’affaires augmente de + 2,43 % à 2,95 milliards d’euros.

Start typing and press Enter to search

negocier