In Mot d'expert

« Faire partie d’un réseau c’est accepter de partager ses données sans états d’âmes », estime Laurent Dubernais, spécialiste de la gestion des réseaux. Qui conseille d’évaluer la performance des points de vente franchisés en comparant leurs indicateurs clés.

Par Laurent DUBERNAIS, Président Synergee, Membre du collège des experts de la Fédération Française de la Franchise

Générer de la croissance est de plus en plus difficile, si bien que le chiffre d’affaires n’est plus suffisant pour piloter son entreprise.

Le benchmarking répond aux mutations des modèles économiques et favorise la croissance grâce à sa capacité d’identification des meilleures pratiques et de la comparaison des indicateurs de performance qu’elle offre. Le franchisé ne peut plus être uniquement un vendeur mais doit devenir un gestionnaire.

Le benchmarking permet d’évaluer la performance des points de vente en comparant les indicateurs clés les uns par rapport aux autres. La finalité, améliorer la situation de départ en s’inspirant du succès de ses pairs. Dans une enseigne, la méthode crée l’émulation, le partage des meilleures pratiques entre franchisés et capitalise aussi sur ce que fait la concurrence.

Se comparer c’est comprendre

Dans le monde de la franchise, le concept s’adapte à merveille pour faire progresser un réseau. Se comparer est complexe du fait de la multitude de caractéristiques qui englobent un point de vente (surface, localisation, zone de chalandise, concept…) ainsi que les évènements qui peuvent se produire (travaux, fermeture provisoire, concurrence…). Le panel comparable permet de structurer ces informations et de regrouper les points de vente en fonction de leurs caractéristiques communes.

Par exemple, ma marge brute est de 17,3 % ce qui est mon record et j’en suis très satisfait. A l’aide du panel comparable, j’ai identifié qu’avec un concept similaire et en banlieue comme moi, la moyenne est à 21,6%. Après étude, j’ai identifié deux pistes d’amélioration : mon mix produit défavorable pour mon taux de marge, ainsi qu’un taux de remises trop élevé.

Proactif dans sa stratégie

L’analyse par rapport à mon panel comparable m’a permis d’identifier les points d’amélioration, et de me classer (rang) à l’intérieur du réseau. Je suis maintenant en mesure d’adapter ma stratégie et pouvoir projeter mon activité dans un budget.

Pour cela, il est important de pouvoir accéder facilement à ma performance financière ou opérationnelle pour progresser d’année en année et adapter les politiques.

Etre franchisé c’est jouir de l’expertise d’un réseau tout en gardant son indépendance. Le benchmarking permet de bénéficier de l’ensemble des données du réseau afin d’être proactif et innovant dans sa prise de décision en tant qu’indépendant.

Tout le monde est gagnant

Partager l’information et bâtir une communauté de pratiques est bénéfique pour tout le monde. Un réseau plus performant améliore l’image de marque en garantissant une expérience et une qualité de service identiques. Un réseau efficace attire de nouveaux candidats pour le franchiseur, améliorant la qualité de l’enseigne.

Faire partie d’un réseau c’est accepter de partager ses données sans états d’âmes.  Participer à la diffusion de l’information est bénéfique pour tous et devrait s’inscrire dans les valeurs de toutes les enseignes.

Source : Franchise Magazine

Start typing and press Enter to search

logo libération