In Actualité, Mot d'expert, Presse

Source : AC Franchise

La franchise a comme avantage d’être ouverte à tous les profils d’entrepreneurs et la micro franchise à ceux qui n’ont pas de gros moyens financiers (10 000 euros environ) et veulent adhérer à ce business model. Les grandes enseignes de franchise ont prouvé que cette forme de commerce organisé était pérenne et dans la foulée se sont développés des concepts de micro franchise qui aujourd’hui permettent de se lancer plus facilement. Pour de nombreuses raisons et en particulier grâce à des concepts qui se sont adaptés aux besoins du marché (surtout les services) mais pas seulement car le spectre est large et offre de nombreuses opportunités.

Franchise et micro franchise : les mêmes valeurs de base

La micro franchise est une franchise avant tout : comme le rappelle la FFF, une micro franchise fonctionne comme une franchise lambda. Le code de déontologie européen de la franchise ne fait pas de différence entre une petite et une grande franchise. La taille de l’exploitation n’entre pas en ligne de compte, seules les valeurs liées au concept de franchise sont prises en considération : un concept réitéré avec un savoir-faire, des services mutualisés, un accompagnement et surtout une notoriété qui fait la valeur de l’enseigne. Seul l’engagement financier varie ce qui permet à des entrepreneurs potentiels sans grand apport de se lancer dans l’aventure. Donc, pas de ségrégation entre la micro franchise et la franchise classique.

Et on retrouve dans la micro franchise les mêmes avantages, c’est-à-dire : d’un côté un franchiseur qui a créé un concept gagnant et qu’il propose à un entrepreneur de développer selon des process établis. Il met à sa disposition une formation de base, une assistance technique, des outils de communications, des outils informatiques, parfois une centrale d’achat, etc… de l’autre un entrepreneur indépendant juridiquement qui gère son point de vente en toute autonomie tout en bénéficiant des outils développés pour mener à bien son activité.

A qui s’adresse la micro franchise ?

Elle s’adresse avant tout à ceux qui ont un potentiel personnel ou professionnel mais un apport financier limité. Elle attire aussi ceux qui veulent développer un business en indépendant sous une enseigne qui a prouvé sa légitimité grâce à une notoriété qui ouvre tout de suite les portes. Ce sont des concepts clef en main qui ne nécessite pas forcément d’avoir un local avec enseigne (on peut travailler de chez soi ou en co-working) et sous un statut juridique simple (le micro franchisé adopte souvent la micro-entreprise ou le statut de vendeur à domicile indépendant s’il propose des produits).

A savoir toutefois que la zone d’exclusivité géographique est souvent limitée (donc moins de clients potentiels car un rayon au-delà x km défini dans le contrat) ; de même, la durée du contrat de franchise qui est en moyenne de 5 à 7 ans en franchise classique ne dépasse pas 3 ans en micro franchise ; s’il veut céder son activité, l’aval du franchiseur est nécessaire. Cela dit, cela permet moyennant un investissement moindre de développer un business avec des risques limités.

La micro franchise permet de se lancer dans l’entrepreneuriat avec des structures et des outils qui ont fait leurs preuves. Tout seul, le risque est plus grand et la solitude du chef d’entreprise quotidienne. Dans le cadre d’un réseau, les échanges d’expériences avec les autres franchisés permettent de résoudre de nombreux problèmes et d’avancer.

Quant à l’investissementil peut être inférieur à 10 000 euros mais il sera à la hauteur des services rendus. Les droits d’entrées permettent d’utiliser la marque et de bénéficier du savoir-faire et de la formation souvent mais aussi de royalties et/ou de redevances forfaitaires qu’il ne faut pas négliger quand vous ferez votre business plan. Mais le véritable atout de la franchise tient au retour sur investissement plus rapide car l’activité n’a pas besoin de rodage : les produits ou conseils ont fait leur preuve donc moins de temps en test pour choisir s’il faut offrir tel ou tel produit ou conseil cela a déjà été fait.

Les secteurs qui se développent en micro franchise

De nombreux réseaux ont développé leur filiale micro franchise en s’appuyant sur leur expérience de leur réseau de franchise traditionnelle : service à la personne avec des micro franchises de jardinage comme O2 Care services. Sur le secteur de l’immobilier, citons Mikit qui permet à des profils de commerciaux de rejoindre une marque de maison de construction individuelle et des réseaux de courtiers en assurance et financement facilitant ainsi le démarrage sans agence sous le format mandataire essentiellement.

Très présente aussi en micro franchise, la vente de produits aux particuliers et aux entreprises : aliments pour animaux, produits diététiques de type complément alimentaire, fournitures de bureau (Calipage)…

Sur le marché de l’automobile, des concepts de garage mobile (Best’Oil) ou des spécialistes du lavage sans eau à domicile (Ecolave).

La micro franchise permet de développer une activité à taille humaine dans la proximité ce qui est aujourd’hui recherché par les entrepreneurs en puissance ; elle a aussi pour avantage de se lancer avec moins de risques et d’acquérir une expérience suffisante pour se lancer ensuite dans un projet en franchise plus ambitieux.

Start typing and press Enter to search

negocier
Please accept [renew_consent]%cookie_types[/renew_consent] cookies to watch this video.