In Mot d'expert

Faire partie d’une chaîne du commerce indépendant organisé peut vous permettre de réaliser un budget prévisionnel fiable, en disposant notamment des ratios référents du réseau. Utile pour piloter votre entreprise.

Trop de chefs d’entreprise négligent la réalisation d’un budget prévisionnel. Certains estiment qu’il est impossible de prévoir l’activité commerciale, d’autres pensent que trop de facteurs sont à prendre en compte pour réaliser un budget fiable.

Pourtant, construit avec méthode en s’appuyant sur les données réelles de l’année écoulée, le budget prévisionnel devient un formidable outil de gestion pour le chef d’entreprise.

Pourquoi construire un budget prévisionnel ?
– Pour se fixer des objectifs et savoir où l’on va,
– Pour évaluer les ressources nécessaires à la réalisation des ces objectifs,
– Pour ajuster ses objectifs face à la conjoncture,
– Pour manager son entreprise au mois le mois.

La construction du budget

Elle doit être méthodique et s’appuyer sur des données fiables (N-1). Pour ce faire le chef d’entreprise dispose de curseurs qu’il maîtrise totalement : charges de personnels, frais de fonctionnement, investissement, prêts, publicité, loyers, etc…
Toutes ces informations sont connues et facilement gérables.

C’est la partie commerciale qui est plus délicate à envisager : les achats et les ventes, l’environnement concurrentiel. A ce niveau c’est son expérience et son savoir-faire qui lui permettront de prévoir son activité avec plus ou moins de réussite.
La meilleure option consiste à réaliser plusieurs hypothèses budgétaires qui permettront au chef d’entreprise d’envisager plusieurs scénarios : une hypothèse basse et une haute par exemple.

Des outils de simulation permettent de réaliser ces projections et de mesurer les effets produits par les ajustements de diverses variables :
– Si le CA baisse de 2% quels effets concrets cela produira-t-il sur ma trésorerie ?
– Si je réduits mon délai de paiement fournisseur
– Si j’augmente mes achats de x%
– Etc…

Dans le domaine de la Franchise et des réseaux de commerce, un autre facteur permet de réaliser un budget fiable : les ratios référents du réseau qui permettent d’identifier pour chaque secteur la moyenne constatée sur l’ensemble du réseau pour une activité similaire.

Une fois que les choix stratégiques ont été validés, le budget n’est pas pour autant gravé dans le marbre. Il doit pouvoir être révisé tout au long de l’année et ajusté en fonction de la conjoncture.

Le prolongement du budget : le reporting ou tableau de bord

Le budget est terminé : il donne la vision de l’activité de l’entreprise pour l’année à venir. Cette vision est annuelle ET mensuelle. Elle prend en compte la saisonnalité de l’activité relative à la météo, aux fêtes, etc…
Afin d’apporter une véritable valeur ajoutée à ce budget, il faut maintenant le rapprocher tous les mois de l’activité réelle de l’entreprise.
Cela permet d’identifier les points forts et les points faibles de l’activité : dans quel secteur suis-je en deçà des prévisions, dans quel autre suis-je au-dessus ?

A ce niveau également, disposer des ratios référents du réseau tous les mois permet de se situer par rapport à des homologues et de connaître sa performance.
Cela permet également de corriger certains choix, si nécessaire, en constatant que les chiffres du réseau sont particulièrement bons dans tel ou tel domaine et plutôt décevant dans telle autre activité.

Le budget n’est donc pas simplement une projection de l’année à venir, mais un véritable outil de gestion qui permettra au chef d’entreprise, non seulement de manager son activité tous les mois, mais surtout de l’améliorer et la rendre plus performante.

Source : Franchise Magazine

Start typing and press Enter to search

La franchise face aux nouveaux délais de paiement