In Mot d'expert, Presse

Source : AC Franchise

Tout comme les particuliers, les professionnels aussi doivent contracter une assurance pour assurer les biens de leur entreprise. Les compagnies d’assurance ont d’ailleurs développé un produit complet à leur destination : l’assurance multirisque professionnelle. Dans le cas d’une entreprise en franchise, il n’y a pas d’exception à la règle. Il est vivement recommandé pour un franchisé de souscrire une assurance.

L’assurance, une obligation ou un choix ?

Bien que cela soit conseillé, une entreprise n’est pas dans l’obligation d’être assurée. Ceci dit, tout dépend de la situation de l’entreprise ou encore de la profession en question. Dans certains cas, la détention d’une assurance professionnelle devient en effet une obligation soit en raison de la loi soit en raison des textes qui régissent l’activité.

Il est donc nécessaire de se renseigner au sujet des obligations d’assurance liées à son activité ou à sa profession pour savoir si son entreprise doit obligatoirement avoir une assurance.

Parmi les professions concernées par l’obligation d’assurance :

  • les professions de santé (assurance de responsabilité civile médicale),
  • les professionnels du droit,
  • les professionnels du bâtiment (assurance des travaux de construction, assurance décennale),
  • les professions impliquant des véhicules terrestres à moteur…

Même si votre entreprise n’est pas concernée par l’obligation, il reste cependant recommandé de l’assurer.

Le franchisé doit-il avoir la même assurance que son franchiseur ?

Étant donné qu’il est avant tout un entrepreneur indépendant, le franchisé n’est en aucun cas obligé de souscrire la même assurance RCP que son franchiseur. Cependant, il serait intéressant pour lui de bénéficier de l’expérience de son franchiseur en la matière ou du moins de profiter des partenariats qu’il a signé avec des courtiers en assurance ou des assureurs.

Pourquoi ? D’une part, parce qu’une création en franchise revient à réitérer un concept et à respecter tous les fondamentaux qui le définissent : organisation de l’entreprise, types de produits, process, relation client… il faudra donc une politique assurantielle adaptée afin de préserver l’activité.
D’autre part, étant donné que les franchiseurs ont déjà connu des sinistres et commis des erreurs qu’ils ont corrigé, ils disposent de l’expérience nécessaire pour pouvoir expliquer aux assureurs les risques encourus et ainsi bénéficier de l’assurance la plus adaptée.

En s’appuyant sur son franchiseur pour choisir son assurance, un franchisé est certain de souscrire une assurance parfaitement adaptée à son cas et de bénéficier de prix avantageux grâce aux partenariats noués entre la tête de réseau et les assureurs ou courtiers en assurance.

Que couvre une multirisque professionnelle ?

Local, installations associées, revêtements de sols et plafonds ; mobilier et matériel professionnel ; marchandises ; fonds et valeurs… L’assurance professionnelle permet d’assurer tous ces types de biens et plus encore.
Ces biens sont exposés à de nombreux risques tels que : un incendie, une inondation, un dégât des eaux, des actes de vandalisme, des explosions, des catastrophes naturelles…

Les compagnies d’assurances proposent donc aux entreprises un produit complet : l’assurance multirisque professionnelle. Et parce que toutes les entreprises n’ont pas toutes les mêmes besoins, les assureurs mettent en place une couverture de base qui peut être complétée par des extensions de garanties servant à couvrir des risques spécifiques.

Start typing and press Enter to search

Please accept [renew_consent]%cookie_types[/renew_consent] cookies to watch this video.