In Actualité, Presse

Source : Le JDD

Les créateurs d’entreprise aiment la franchise

La franchise est en effet un moyen rapide et secure de créer son entreprise. Le franchisé est un indépendant qui bénéficie de la notoriété d’une marque en contrepartie de quelques contraintes financières : un droit d’entrée dans le réseau, une redevance mensuelle ou annuelle variable, et une participation mineure à la communication globale. Il est alors à la tête de sa propre entreprise, tout en portant un concept existant et éprouvé, et épaulé par la marque, qui lui procure un savoir-faire et un accompagnement via plusieurs sessions de formation.

La France, championne européenne de la franchise

La France, avec plus de 2 000 réseaux, un Chiffre d’Affaires de 62 milliards d’euros et une croissance de 4% en un an, est le pays le plus dynamique en Europe dans le secteur de la franchise. Cette bonne santé s’expose à la Porte de Versailles, où près de 500 enseignes françaises et internationales représentent 90 secteurs d’activités. Parmi les stands stars, on trouve sans surprise la restauration. Avec près de 100 enseignes dont 20 internationales et 40 primo exposants, le secteur est sans conteste le leader du salon. Restauration à thème, rapide et hôtellerie : plus de 350 réseaux de franchise et plus de 9 200 franchisés pèsent près de 10 milliards d’euros. Les enseignes de burgers, tacos, pizzas ou street-food asiatique trustent un marché en constante évolution et séduisent les entrepreneurs. Sur la deuxième marche du podium viennent les services à la personne, un secteur en forte croissance depuis une dizaine d’années : aide à domicile, petite enfance, seniors : Les enseignes rivalisent d’innovations et attirent toujours plus de candidats à la franchise désireux de s’investir dans une activité tournée vers le social.
Avec un nombre de franchisés qui a doublé en 10 ans, le secteur automobile affiche lui aussi un beau dynamisme et surfe sur l’éco-mobilité, avec notamment la présence d’exposants spécialisés dans le vélo électrique. Autre valeur sûre, les loisirs, qui restent un fort indicateur anti morosité sociétale. Derniers arrivés Porte de Versailles, les escape game, ces jeux d’évasion grandeur nature.

Du premier emploi à la reconversion professionnelle

La franchise est un phénomène économique national, qui touche toutes les tranches d’âge. Modèle autrefois privilégié par les anciens commerçants, il séduit aujourd’hui en majorité des cadres en reconversion professionnelle, mais aussi des plus jeunes avec des apports personnels moins élevés, qui peuvent bénéficier de chaires dédiées à la franchise, intégrées dans les programmes d’écoles de commerces (IAE Lyon) ou d’universités (Rennes, Haute Alsace).
« Les obligations sont les mêmes quel que soit le profil. Qu’il s’agisse d’un premier emploi ou d’un changement de cap professionnel, c’est une aventure d’entreprenariat aux risques limités », explique Sylvie Gaudy.
Du côté des franchiseurs, le salon est un investissement conséquent mais rentable : Les exposants prévoient d’ouvrir en moyenne 7 franchises dans l’année qui suit leur participation.

Start typing and press Enter to search