In Mot d'expert, Presse

Source : AC Franchise

L’animalerie est un marché global proche des 5 Milliards d’euros par an en France (Source Euromonitor – mai 2018), dont 3.5 Milliards d’euros pour la nourriture. Il enregistre une croissance continue depuis une dizaine d’années en raison, d’une part, de l’augmentation du nombre des animaux de compagnie (plus de la moitié des ménages français en possèdent un) et, d’autre part, de la montée en gamme de l’offre. Sur ce secteur dynamique, on constate que les animaleries indépendantes tendant à disparaître pour être peu à peu remplacées par les réseaux de franchise. Alors, si vous souhaitez entreprendre sur ce secteur, envisagez d’ouvrir une animalerie en franchise !

Le marché de l’animalerie en France

Selon Xerfi, les ventes dans le secteur animalier ont connu une progression de 48 %, en 10 ans. Avec une croissance de 2.5 à 3 %, chaque année, le marché devrait, par conséquent, franchir le cap des 5 Milliards d’euros de CA à l’horizon 2020.

Les produits pour chats contribuent à booster le secteur puisqu’elles représentent 43 % des ventes, alors que les produits pour chiens sont stables à 38 %. Chats et chiens détiennent donc à eux seuls 81 % des parts de marché.
Les autres animaux de compagnies, tels que les poissons, les oiseaux et autres nouveaux animaux de compagnie (NAC), sont en perte de vitesse, selon Xerfi.

Le marché devrait très probablement continuer à être dynamique durant les prochaines années étant donné que la population animale poursuivra sa progression.
On s’attend également à ce que les animaleries indépendantes disparaissent progressivement du paysage pour laisser la place aux réseaux de franchise et à l’e-commerce.

Comment le marché de l’animalerie est-il structuré ?

Le marché de l’animalerie peut être organisé selon le type d’activité, de la manière suivante:

  1. Les éleveurs, amateurs ou professionnels, qui organisent la reproduction, participent à l’amélioration de la race et commercialisent une partie de l’élevage.
  2. Les importateurs, ce sont les intermédiaires entre producteurs étrangers (animaux exotiques) et animaleries.
  3. Les distributeurs qui se répartissent en 4 catégories:
  • Les grandes surfaces alimentaires, 1er circuit de distribution du marché
  • Les jardineries et libres-services agricoles qui misent principalement sur leurs rayons animaliers pour se développer
  • Le commerce spécialisé, qui, ces dernières années, se structure autour de réseaux sous enseigne (30 % des animaleries)
  • Le e-commerce, circuit de distribution en croissance continue

Opportunité en franchise pour ouvrir une animalerie

Continuer la lecture sur AC Franchise

Start typing and press Enter to search