In Mot d'expert, Presse

Source : AC Franchise

Vous avez pour projet d’ouvrir un kebab en franchise ? Sachez que le kebab compte parmi les sandwichs les plus consommés en France. Son succès est dû certes à son bon goût mais également à son prix accessible (compris entre 2.90 € et 5 €). Il constitue même une alternative aux réseaux de burgers car les consommateurs apprécient particulièrement l’avantage d’être servis sur des plages horaires très larges. Cependant, les restaurants spécialistes du kebab sont souvent montrés du doigts pour leur manque d’hygiène et la qualité de leurs produits. Une question que les réseaux de franchise prennent très au sérieux pour gagner et maintenir une image de marque irréprochable. Alors si vous ambitionnez d’entreprendre dans le secteur du kebab, sachez que la franchise semble être la meilleure des alternatives!

Le marché du kebab en franchise en France

Le kebab puise ses origines dans l’Empire ottoman avec l’apparition de la fameuse broche verticale. Il signifie en turc, grillade.
Le sandwich tel qu’on le consomme aujourd’hui, aurait vu le jour à Berlin, dans les années 70, lorsqu’un jeune migrant turc a eu l’excellente idée de garnir du pain avec de la viande.
En France, ce plat réalisé à partir de viande grillée a fait son apparition dans les années 90 et a connu un grand succès. Les français ont effectivement rapidement adopté ce plat parmi leurs habitudes de consommation.

Dans l’hexagone, pays où l’on consomme 10 kebabs par seconde, près de de 350 millions de kebabs ont été vendus en 2017, selon Gira Conseil, soit un chiffre d’affaires dépassant les 2 milliards d’euros.
Commercialisés partout en France, dans les grandes comme les petites villes, le kebabs serait proposé dans plus de 11 000 restaurants spécialisés!
Pour ceux qui souhaitent entreprendre en lançant leur restaurant de kebab, il faut savoir que pour un prix de vente compris entre 2.90 € et 5 €, un kebab a un coût de revient généralement inférieur à 1 €, c’est dire combien ce sandwich peut être rentable!

Actuellement, la grande majorité des restaurants du secteur sont indépendants et seulement une cinquantaine d’établissements sont affiliés à des chaînes.

La suite sur AC Franchise

Start typing and press Enter to search