In Mot d'expert, Presse

Source : AC Franchise

De la restauration rapide aux services aux entreprises en passant par l’immobilier, la franchise couvre un large éventail de métiers susceptibles d’attirer les candidats à l’entrepreneuriat. Si le modèle de la franchise n’a cessé de gagner du terrain en France depuis ses débuts dans les années 1970, certains secteurs ont tout particulièrement su tirer leur épingle du jeu. Surtout, ils ont réussi à passer la crise sanitaire. C’est le cas de l’alimentaire, de l’équipement de la maison et de la restauration rapide qui constituent les secteurs aux chiffres d’affaires les plus importants.

En 2020, conformément aux chiffres de la Fédération Française de la Franchise (FFF), on peut dénombrer 1 927 franchiseurs78 032 franchisés … pour un chiffre d’affaires global de 63,88 milliards d’euros et pas moins de 668 837 emplois. Sans nul doute depuis plus de 20 ans, le secteur ne faiblit pas et affiche une croissance et une activité toujours aussi dynamique.

Les clés de la réussite de ce modèle séduisant ? Des créateurs d’entreprise qui ont pu bénéficier de la notoriété d’une enseigne qui a fait ses preuves, du savoir-faire d’un franchiseur et de services adaptés tout au long du contrat de franchise (aide à l’ouverture, formation, assistance, communication). Dans ce contexte plutôt favorable et alors que la crise sanitaire a rebattu certaines cartes au niveau économique, trois secteurs ont tout particulièrement su se faire une place dans le paysage de la franchise. C’est le cas de l’alimentaire, de l’équipement de la maison et de la restauration rapide qui génèrent respectivement 25 milliards d’euros; 8,05 milliards d’euros et 5,42 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020.

Les franchises de l’alimentaire : 25 Md€ de chiffre d’affaires

Le premier secteur porteur est donc celui de l’alimentaire qui regroupe les franchises de boulangerie-pâtisserie-traiteur (La Mie Câline, Paul, La Romainville…), de confiserie-chocolat-glace (De Neuville, Louise, Amorino…), de commerce spécialisé (Picard, Persillé, Jamon & Cie…), de vin et boisson (Cavavin, Nicolas, Vinomania…), de commerce biologique (Biocoop, Naturalia, Les Comptoirs de la Bio…) et d’alimentation générale-supermarché (Netto, Intermarché, Vival…).

En 2020, le secteur représente 209 réseaux15 455 franchisés et couvre 39,12 % du chiffre d’affaires global de la franchise en France. Outre le fait que les dépenses alimentaires sont a priori incompressibles, les commerces alimentaires font preuve d’un dynamisme jamais démenti, créant régulièrement de nouveaux concepts qui trouvent rapidement leur marché. Par ailleurs, les franchises en commerce alimentaire séduisent tout particulièrement car elles offrent très souvent un accompagnement complet, une rentabilité quasi assurée et un retour sur investissement plus élevé que d’autres secteurs en franchise.

Les franchises de l’équipement de la maison : 8,05 Md€ de chiffre d’affaires

Autre secteur à suivre de très près : celui de l’équipement de la maison qui regroupe 111 réseaux3 741 franchisés et couvre 12,58 % du chiffre d’affaires global de la franchise en France. Un large éventail de franchises est accessible dans ce secteur très attractif qu’est celui de la décoration et l’équipement de la maison.

Dans un point de vente de 50 à 200 M2, vous pouvez ainsi ouvrir une boutique franchisée dans les arts de la table et les articles de cuisine (Culinarion, La Chaise Longue, Alice Délice, Guy Degrenne…), la décoration et le linge de maison (Heytens, Mondial Tissus …)… ou, dans de plus gros volumes, sur un point de vente de 500 à 10 000 M2, vous pouvez vous tourner vers des franchises de bricolage et jardinage (Bricomarché, Bricorama, Mr Bricolage, Brico Cash…), de meuble (But, Atlas, Fly…)… ou encore associer l’artisanat et le commerce dans les réseaux de cuisine, bain, placard, cheminées (Perene, Jotul, Mobalpa, Archea …). Le choix est vaste !

Les franchises de la restauration rapide : 5,42 Md€ de chiffre d’affaires

Parmi les secteurs les plus importants en franchise en termes de CA, le secteur de la restauration rapide compte quant à lui 208 réseaux6 658 franchisés et représente 8,49 % du chiffre d’affaires global de la franchise en France. Sachez qu’il n’y a pas que le burger dans ce secteur en plein boom et que malgré les idées reçues, les Américains n’ont pas le monopole de ce marché. Sans nul doute, les réseaux dédiés à la restauration rapide continuent à connaître une belle croissance, soutenue par une diversification toujours plus grande de l’offre et beaucoup de créativité.

Sachez que plusieurs événements ont structuré le développement de ce secteur : un temps de pause déjeuner des Français qui est passé de plus d’une heure et demie dans les années 1970 à seulement 31 minutes en 2018 ; une offre des enseignes qui s’est rapprochée au plus près des goûts des consommateurs français ; une montée en gamme du fast food et une multiplication des concepts avec l’apparition d’une série de niches : bars à pâtes, restaurants de sushis, bars à salade, poulet, tacos, fast casual asiatique, … (on pourra citer ici quelques enseignes comme My Little Warung, Memphis, Green is Better, Eat Salad ou Pépé, le Roi du Poulet …).

Start typing and press Enter to search

Please accept [renew_consent]%cookie_types[/renew_consent] cookies to watch this video.