In Actualité, Mot d'expert, Presse

Source : AC Franchise

question

La franchise a réussi, au fil des années, à prouver la pertinence et la solidité de son modèle en affichant des voyants au vert et ce même en temps de crise. En 2020, les quelques 1 927 réseaux de franchise et 78 032 franchisés ont permis de générer un chiffre d’affaires global de 63.88 milliards d’euros et de créer 668 837 emplois. Et ces chiffres sont en constante augmentation d’année en année.
Cependant, il faut savoir qu’à côté de ses nombreux avantages, la franchise présente quelques inconvénients à connaître avant de se lancer en toute connaissance de cause.

Des inconvénients pour la bonne cause

Sachez que lancer votre projet de franchise exigera très probablement un investissement de départ plus important que d’ouvrir un commerce isolé. Ce coût supplémentaire est dû à des emplacements meilleurs et des normes plus étudiées par exemple. Mais ces conditions exigées par votre franchiseur ont simplement pour but d’optimiser vos chances de réussite. Vous aurez aussi à payer l’accès à l’enseigne et au savoir-faire (droit d’entrée et redevances).

Rejoindre un réseau de franchise, c’est s’engager à respecter les règles dictées par votre franchiseur, une condition nécessaire au bon fonctionnement du concept et la pérennisation de votre projet et du réseau.

La formule de la franchise peut entraver le désir d’indépendance totale qui anime l’esprit de certains entrepreneurs. Mais comme on dit, on ne change pas une équipe qui gagne. Alors pourquoi vouloir modifier un concept qui réussit ? Par ailleurs, si votre esprit foisonne de bonnes idées, rien ne vous empêche de les exposer à votre franchiseur. Certains réseaux décident d’ailleurs de faire participer leurs franchisés à l’évolution de leur concept car leur expérience sur le terrain est une source précieuse d’information et de connaissance.

Devenir franchisé signifie aussi signer un contrat de franchise dont la durée est limitée. A l’issue de ce contrat, un franchisé n’a pas la garantie de poursuivre sa collaboration avec le réseau. En cas de non renouvellement, il n’aura donc plus la possibilité d’utiliser le savoir-faire et les signes de ralliement du réseau et il sera certainement tenu de respecter une clause de non-concurrence l’empêchant ainsi de signer avec une autre franchise concurrente ou même de créer sa propre entreprise.

Enfin, certains réseaux peuvent se retrouver avec des franchisés, qui faute de sérieux ou de compétences, deviennent des freins à l’évolution où à la qualité. C’est pour cette raison que les franchiseurs se doivent d’être très sélectifs lors du recrutement de leurs adhérents.

Ouvrir une franchise : des « inconvénients » … mais aussi des avantages et pas des moindres !

On ne peut pas parler de franchise sans énoncer au moins quelques-uns de ses nombreux avantages :

  • La franchise vous permet de bénéficier du savoir-faire de votre franchiseur, un savoir-faire qu’il a pu tester et améliorer au fil des ans. Cette connaissance vous sera transmise grâce à la formation initiale et continue.
  • Vous profitez de la notoriété de l’enseigne. Les produits et/ou services que vous proposez sont, par conséquent, déjà connus, voire appréciés, par la clientèle que vous ciblez!
  • Rejoindre une enseigne qui propose ses propres solutions d’approvisionnement vous permettra d’obtenir de meilleures conditions d’achat et ce grâce à la mutualisation orchestrée par la tête de réseau.

Start typing and press Enter to search

Please accept statistics cookies to watch this video.