In Mot d'expert, Presse

Source : AC Franchise

finance-franchise

En franchise, les redevances, également appelées « royalties » sont des sommes que le franchisé a pour obligation de verser de manière périodique au franchiseur, selon les modalités inscrites dans le contrat.

Ce montant peut être appréhendé de deux manières : il est forfaitaire ou construit sur la base d’un pourcentage du chiffre d’affaires généré par le franchisé.

Redevances ou droits d’entrée, quelle différence ?

Il n’y a généralement aucun risque pour confondre les royalties et les droits d’entrée. Ces derniers sont des fonds réclamés tout au début, lors de la signature du contrat (et payés en une seule fois) alors que les redevances périodiques (royalties) sont à verser tout au long de la durée du contrat de franchise.

Ces montants se distinguent également par la finalité de leur utilisation :

Quelles sont les prestations comprises dans les royalties ?

Comme évoqué plus haut, elles servent à rémunérer le franchiseur pour les services rendus au franchisé, après l’ouverture du point de vente et ce durant toute la durée du contrat signé entre les deux parties.
Le franchisé bénéficie notamment d’une assistance technico-commerciale au quotidien pour la bonne exploitation du concept… Mais pas que !

Les royalties englobent un certain nombre de subventions, voici les principales :

  • les frais d’animation et de logistique du réseau
  • les frais de formation continue du franchisé (et du personnel en général)
  • le service de centrale d’achat
  • les frais de développement (R&D, relations publiques, diverses opérations et événements, etc.)
  • certains frais liés à l’exploitation du concept (marque, outils de communication, notoriété, etc.)

Bon à savoir : il arrive, dans certains cas, que ces sommes soient complétées par le versement périodique d’une redevance consacrée au financement des actions de communication nationales ou locales de la marque.

À noter que le montant total des royalties peut être variable et change d’un réseau à l’autre. Ces écarts peuvent en partie s’expliquer par la qualité des services rendus (plus le pourcentage de redevance est élevé, plus l’accompagnement est complet) mais également par la stratégie menée par le franchiseur.

Start typing and press Enter to search