In Mot d'expert, Presse

Source : AC Franchise

Vous vous sentez prêt à entreprendre en franchise et avez pris la décision de reprendre un projet déjà en activité étant donné que tout est déjà en place (entreprise, clientèle, salariés, structure organisationnelle…).

Cela vous évite les difficultés que peuvent rencontrer les entreprises au démarrage et vous permet de rentrer directement dans le vif du sujet!

Cependant, pour se lancer, il est nécessaire de bien étudier la question et de s’avancer prudemment pour être certain de faire les bons choix.

Les étapes de rachat d’une entreprise en franchise

1- Faites un bilan de vos compétences

Il est important de savoir que devenir entrepreneur aura plusieurs conséquences sur votre vie. Entreprendre c’est vouer une grande partie de son temps à son projet et continuer à être motivé et positif même si les difficultés s’accumulent.
Avant de se décider à entreprendre, il faut réaliser un bilan de ses compétences afin de connaître parfaitement ses forces et faiblesses.

2- Trouvez votre projet de reprise

Maintenant que vous êtes parfaitement décidé, il faudra rechercher une entreprise à reprendre. Pour trouver des opportunités, il est important d’avoir des contacts dans le milieu professionnel concerné mais vous pouvez aussi contacter directement les sociétés ou faire appel à des organismes spécialisés pour vous aider dans vos recherches.

3- Faites analyser la santé financière de l’entreprise

Il faudra analyser l’entreprise sur le plan économique afin de cerner sa stratégie, sa rentabilité sur le long terme et avoir une idée sur ses perspectives de développement.
Vous devez connaître en détail ses forces et ses faiblesses, ainsi que son positionnement par rapport au marché ainsi qu’à la concurrence.
Vous devez également et absolument faire un diagnostic financier approfondi en étudiant, entre autres, les chiffres d’affaires des 3 derniers bilans, le seuil de rentabilité… ce qui vous permettra de connaître la santé financière de l’entreprise.

4- Trouvez des financements

Maintenant que vous avez trouvé l’entreprise que vous souhaitez reprendre, il vous faut trouver les ressources nécessaires au rachat, composées en général de vos propres fonds, complétés par un emprunt bancaire.
Pour avoir vos chances auprès des banques, il faudrait disposer d’un maximum de ressources, représentant de préférence, 30 % du prix d’achat.
Si vous ne disposez pas d’importantes économies, vous pouvez vous appuyer, pour constituer votre apport personnel, sur le soutien de votre famille, vos amis, vos collègues mais également avoir recours aux aides proposées par l’État, recueillir des fonds de particuliers sur une plateforme de crowdfunding…

Racheter une franchise : quels sont les risques ?

De façon générale, une reprise est moins risquée qu’une création d’entreprise parce que dans ce 1er car de figure, on bénéficie, dès les 1ers jours, de bonnes conditions d’exercice grâce à une clientèle déjà établie et une certaine renommée.

Cependant, une reprise n’est pas totalement sans risques, notamment, sur le plan financier. Surtout qu’une reprise coûte en général plus chère qu’une création étant donné que cette alternative vous épargne les 2 premières années de démarrage qui peuvent être difficiles, le temps de constituer votre clientèle et d’asseoir votre notoriété.

C’est pour cette raison qu’il est indispensable de faire appel à des experts pour l’étude du dossier de reprise afin de déceler les pièges potentiels.

Il est aussi important de connaître les véritables raisons qui ont amené l’entrepreneur à céder son affaire pour être conforté.

Il faut savoir également que le repreneur court aussi le risque de voir sa clientèle aller chez la concurrence, surtout si le franchisé vendeur dispose d’autres enseignes dans le même secteur d’activité et dans la même la zone d’implantation.

Start typing and press Enter to search

question
Please accept statistics cookies to watch this video.