In Mot d'expert, Presse

Pour trouver une franchise à bas prix, vous devez suivre les 5 étapes suivantes : trier les enseignes en fonction de l’apport personnel exigé, sélectionner le secteur d’activité dont vous vous sentez le plus proche, sélectionner les enseignes dont les investissements correspondent à vos objectifs, rencontrer les équipes des enseignes sélectionnées, analyser les DIP (Document pré-contractuel).

Trouver une franchise à bas prix en 5 étapes

Trier les enseignes en fonction de l’apport personnel

Si vous cherchez une franchise à bas prix, la première étape de votre recherche consistera à trier les enseignes qui recrutent des partenaires en fonction de l’apport personnel exigé. En effet, comme pour toute création d’entreprise, l’ouverture d’une franchise exige généralement du candidat d’investir des fonds propres afin d’obtenir un prêt bancaire. 

Aussi, une fois que vous avez déterminé la somme que vous pouvez investir en propre dans votre projet de création d’entreprise en franchise, sur toute-la-franchise.com, vous disposez de plusieurs filtres correspondant aux franchises pas chères : 

Cette première étape vous permet de ne conserver que les franchises qui correspondent à votre capacité d’investissement personnel.

Sélectionner le secteur d’activité

La deuxième étape dans la recherche d’une franchise pas chère consiste à sélectionner le secteur d’activité dont vous vous sentez le plus proche, celui dans lequel vous souhaiteriez exercer. Immobilier, conseils nutritionnels, diagnostics immobiliers, mécanique auto, coiffure, vente/location de véhicules, etc. : les franchises avec peu d’apport exercent dans une grande diversité de secteurs d’activité.

Idéalement, sélectionnez 2 ou 3 secteurs d’activité au maximum puis, une fois les secteurs identifiés, sélectionnez, pour chaque secteur, au maximum 5 enseignes.

Sélectionner les enseignes en fonction de l’investissement global

Vous pouvez désormais opérer une troisième phase de tri en sélectionnant, parmi les 10 à 15 enseignes conservées lors de l’étape précédente, celles qui demandent un investissement global en accord avec votre projet entrepreneurial par exemple dès 0 €, moins de 20.000 € ou plus de 20.000 €. En général, la rentabilité est directement proportionnelle à l’investissement, cependant, ce n’est pas toujours le cas : les réseaux de mandataires immobiliers, par exemple, permettent de dégager rapidement des résultats extrêmement importants sans avoir à investir au départ des sommes conséquentes.

Rencontrer les franchiseurs

A l’issue de l’étape précédente, vous devriez n’avoir conservé que 3 à 5 enseignes. Vous pouvez désormais prendre rendez-vous avec les têtes de réseau pour les rencontrer, soit dans des salons dédiés à la franchise et à l’entrepreneuriat, soit lors de journées d’information, organisées par les enseignes, soit en direct. 

Lors de ces entretiens, il est important de poser les bonnes questions au franchiseur : il s’agit en effet de clarifier certains points, de confronter le franchiseur à certaines failles identifiées lors de l’analyse préalable, d’en savoir plus sur l’histoire et les valeurs du réseau, etc. C’est également lors de ces entretiens que vous demanderez le document d’information précontractuelle (DIP).

Analyser les DIP

La dernière étape, enfin, consiste à analyser le document d’information précontractuelle avec soin. Pour cela, pensez à consulter notre article sur le sujet.

Source : Toute la Franchise

Start typing and press Enter to search

question