In Mot d'expert, Presse

Source : AC Franchise

question

La communication est l’un des piliers de la réussite d’un projet, quelque soit le secteur d’activité. Dans le cas des réseaux de franchise, le franchiseur met généralement en place une communication nationale et permet également à ses franchisés de bénéficier d’une communication locale. Mais qui se charge de mettre en place cette communication locale : le franchiseur ou le franchisé ?

La stratégie de communication, un passage obligé !

Le fonctionnement en réseau permet d’additionner les forces qui le composent – le franchiseur, son équipe et ses franchisés – et créer, par conséquent, « l’intelligence collective ». Faire partie d’une franchise permet aussi de bénéficier des nombreux services mutualisés proposés par le franchiseur, tels que la centrale d’achat, l’intranet, l’animation, les programmes de fidélisation, les progiciels de gestion… mais également la communication en franchise.

En effet, tout franchiseur a la lourde tâche de prendre en charge la communication nationale de son réseau. Il doit définir une stratégie globale, en échange de laquelle, chaque franchisé devra reverser une redevance publicitaire, de l’ordre de 1 à 4 %, voire plus selon les enseignes. La totalité des redevances cumulées devra servir exclusivement à la communication nationale et jamais dans le cadre de la communication liée au recrutement et/ou à la participation aux salons de la franchise pour rencontrer de nouveaux partenaires.

La communication assurée par un réseau est toujours plus efficace que la communication que pourrait réaliser un indépendant car elle puise dans un budget assez conséquent, résultat du cumul des participations de tous les franchisés. Elle est également plus efficace car elle est mise en place par des experts du métier : agence de communication, agence de presse, agence de conseil et achats médias…

Le franchisé et la communication locale

Étant donné qu’un franchisé est avant tout une entité indépendante, il est le seul et l’unique responsable de sa communication locale. Ceci dit, le franchisé n’est pas totalement libre dans ses choix de communication car il doit respecter les codes de l’enseigne. Le franchisé doit utiliser la charte graphique mise en place par son réseau et mentionner des prix en accord avec le concept.

Si la communication locale du franchisé est encadrée dans le contrat de franchise, il devra s’engager à dédier un certain pourcentage de son chiffre d’affaires à la publicité. Au cas où rien n’est stipulé dans le contrat, le franchisé sera libre d’allouer le budget qu’il estime utile pour réaliser sa communication locale.

Pour augmenter la visibilité de son point de vente et sa notoriété en local, le franchisé peut s’appuyer sur les outils numériques suivants :

  • Le site web : le site web fait désormais partie des habitudes des consommateurs qui n’hésitent pas à consulter les produits et les services proposés ou encore des informations pratiques sur le commerce avant de se rendre sur place. Il est donc indispensable pour un franchisé d’être présent sur Internet.
  • Le marketing direct : il est aussi recommandé d’entrer directement avec les clients que ce soit par E-mailing, SMS ou courriers traditionnels.
  • Les réseaux sociaux : les réseaux sociaux sont devenus incontournables dans la vie des internautes. Twitter, Facebook ou encore LinkedIn constituent un vrai point de contact privilégié et de proximité. Ils permettent de maintenir une discussion permanente et la diffusion de promotions ou de publicités locales.

Start typing and press Enter to search

question
Please accept [renew_consent]%cookie_types[/renew_consent] cookies to watch this video.