In Actualité, Presse

Le Figaro et Cadremploi sont à nouveau partenaires d’ «Entreprendre en franchise, pourquoi pas vous ?». Pour l’occasion, Rezo a posé 3 questions à Bruno Jacquot, rédacteur en chef au Figaro.








Rezo : Pourquoi Le Figaro soutient-il l’opération « Entreprendre en franchise pourquoi pas vous ? « 


« Le Figaro« , qui est très attaché à promouvoir l’esprit d’entreprise, apporte avec « Le Figaro économie » et son supplément mensuel « Le Figaro entrepreneurs« , une information pratique et opérationnelle à ses lecteurs, qu’ils soient créateurs et dirigeants d’entreprise, ou qu’ils aient un projet entrepreneurial. Les franchiseurs comme les franchisés sont, si j’ose dire, des entrepreneurs comme les autres. Il était donc logique que « Le Figaro » s’intéresse à la franchise. Cet intérêt se concrétise doublement avec un numéro hors série spécial franchise et par le soutien à l’opération « Entreprendre en franchise, pourquoi pas vous ? » qu’organise la Fédération française de la franchise.

Quels sont, selon vous, les points forts de la franchise ?

Qu’il s’agisse de salariés qui veulent créer leur entreprise ou des entrepreneurs en quête de nouvelles opportunités de business, la franchise présente plusieurs vertus. Elle donne, aux salariés, la possibilité de se mettre à leur compte dans un cadre plus sécurisant et mieux balisé que s’ils se lançaient seuls. Ils entreprennent sous une marque ou une enseigne déjà bien établies, ils bénéficient de l’accompagnement du franchiseur,

de la transmission de son savoir-faire et, généralement, d’un bon accueil de la part des banques. Ce cadre est un aspect important à une époque où de plus en plus salariés cherchent à gagner leur indépendance dans la création d’entreprise. Pour les entrepreneurs déjà installés, la franchise offre de belles opportunités d’activités nouvelles. Enfin, la franchise permet aux plus dynamiques et aux plus entreprenants de bâtir de très belles affaires, voire de petits empires, donc de créer de la richesse et des emplois dans les territoires.

Quel est le dynamisme de la création d’entreprise en France actuellement ?


En 2018, selon les chiffres de l’Insee, la création d’entreprises a atteint un niveau historique avec 691 000 entreprises nouvelles, soit une progression de 17%. Si l’on regarde dans le détail, les auto-entrepreneurs ont été en forte croissance (28%) de même que les entreprises individuelles (20%). Les sociétés n’ont progressé que de 2%. Si l’on regarde les dix dernières années, le nombre de création d’entreprise a pu varier selon la conjoncture, entre un plus bas de 525 000 en 2015 et le record de 2018, après celui de 2010 avec 622000 entreprises nouvelles. Globalement, la France reste donc sur une tendance très positive qui traduit un vrai dynamisme entrepreneurial. Il est intéressant d’observer que le nombre de création d’entreprises en franchise affiche une progression régulière depuis plus de dix ans. Elle est clairement inscrite dans le paysage économique où elle prend un poids croissant.

Source : Fédération Française de la Franchise

Retrouvez l’interview de Laurent Dubernais, CEO de Synergee, dans le Figaro Entrepreneurs en page 57.

Start typing and press Enter to search