Publié le 13 septembre 2013 par Olivia Leroux, Franchise-Magazine.com

«Le magasin de demain devra être connecté. Le groupe Mr.Bricolage est aujourd’hui prêt à relever ce défi. »

Le marché du bricolage souffre, malmené notamment par la météo et la baisse de pouvoir d’achat des ménages. Comment s’en sort le groupe Mr.Bricolage face à ces difficultés ? 
Dans un contexte très difficile pour le bricolage, ce premier semestre nous a tout de même offert de vrais points de satisfaction. Ainsi, nos réseaux ont certes vu leur chiffre d’affaires perdre  3,6 % (à magasins comparables), pour s’établir à 990 millions d’euros. Mais ils font bien mieux que le marché, qui lui affiche un recul de 4,5 % à fin juin.  Par ailleurs, la structure financière du Groupe Mr.Bricolage a continué de s’améliorer. Sur 12 mois glissants, notre dette a en effet été réduite de 30,6 millions d’euros pour atteindre 126 M€, notamment grâce à la restructuration de nos magasins intégrés. Nous avons acté 5 nouvelles fermetures depuis le début de l’année, si bien que notre réseau ne compte plus que 81 succursales, contre 89 il y a 18 derniers mois. Autre point de satisfaction : l’accélération du décollage de nos ventes en ligne. Elles ont atteint 11,3 millions d’euros de chiffre d’affaires au premier semestre. Autrement dit, les nombreuses mesures et actions engagées ces derniers mois portent leur fruit et c’est très encourageant. D’autant que nous observons des signaux positifs  pour la fin de l’année. L’été devrait s’achever sur une bonne dynamique et les Français retrouvent peu à peu leur moral.  Ce qui laisse entrevoir de meilleures perspectives pour les mois à venir. »

 

 

 

 

 

Start typing and press Enter to search